Sur place un professionnel saura répondre à vos questions

Il est normal que vous vous posiez des questions sur l’examen que vous êtes amené à passer. Nous espérons y avoir répondu. N’hésitez pas à nous interroger à nouveau pour tout renseignement complémentaire.

VOUS ALLEZ AVOIR UNE ARTHROGRAPHIE/ARTHROSCANNER

Quelques informations utiles avant de passer  votre examen

De quoi s’agit-il ?


Cet examen peut être remplacé dans certaines indications par une IRM

Cet examen consiste à injecter à l’aide d’une aiguille un liquide iodé à l’intérieur d’une articulation. Des clichés radiographiques permettent ensuite d’étudier le contenu de l’articulation. 

Cette technique utilise donc des rayons X.

En matière d’irradiation des patients, aucun risque n’a pu être démontré compte tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. Toutefois, des précautions concernant les femmes enceintes doivent être prises systématiquement. C’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Le déroulement de l’examen


La peau est d’abord désinfectée. La piqûre est un moment un peu désagréable de l’examen. L’injection du liquide iodé dans l’articulation ne provoque tout au plus que des douleurs modérées et très passagères. Après avoir retiré l’aiguille, votre articulation sera placée dans différentes positions et on prendra plusieurs clichés.

L’arthrographie peut être complétée immédiatement par un scanner de l’articulation. Ceci ne nécessitera pas de deuxième piqûre.Pour garantir une bonne qualité de l'image, il sera impératif que vous soyez accompagné lors de cet examen. En effet, plus vous mobiliserez l'articulation qui a été ponctionnée, plus le produit de contraste se résorbera. Vous pourrez donc prévoir si vous en avez:

                      - une écharpe pour un arthroscanner du coude ou de l'épaule

                      - des béquilles pour un examen sur le membre inférieur.

Quelles complications peuvent survenir pendant l'examen ?


non systématique, l'injection est réalisé si le radiologue en a besoin pour son diagnostic

Il est rarissime qu’un liquide iodé injecté dans une articulation déclenche des réactions allergiques. De plus, celles-ci sont le plus souvent sans conséquence.

Avant l’examen, répondez attentivement aux questions suivantes :


Avez-vous des risques particuliers de saigner ?

avez-vous une maladie du sang ou des saignements fréquents ou prolongés (du nez par exemple) ?

 oui

non

prenez-vous un traitement fluidifiant le sang (anticoagulant ou anti-agrégant plaquettaire type Aspirine, Asasantine, Kardegic, Persantine, Plavix, Previscan Sintrom, Solupsan, Ticlid …), ou tout simplement souvent de l’Aspirine contre le mal de tête ?

. oui

non

dans ce cas, il sera nécessaire d’arrêter ce traitement avant l’examen : nous vous préciserons combien de temps

Etes-vous allergique ?

à certains médicaments ou pommades, ou êtes-vous asthmatique ?

oui

non

avez-vous mal toléré un examen radiologique ?

oui

non

Avez-vous eu récemment une infection (fièvre, mal de gorge) ou des soins dentaires ?

oui

non

Etes-vous enceinte ou susceptible de l’être ? Allaitez-vous ?

oui

non





Apportez le jour de l’examen :


 

  • la demande de votre médecin (ordonnance, lettre, …)
  • la liste écrite des médicaments que vous prenez,
  • le dossier radiologique en votre possession (radiographies, échographies, scanners et IRM),
  • tous vos résultats d’analyses de sang.

 

Sur place un professionnel saura répondre à vos questions

Il est normal que vous vous posiez des questions sur l’examen que vous êtes amené à passer. Nous espérons y avoir répondu. N’hésitez pas à nous interroger à nouveau pour tout renseignement complémentaire.

Cabinet de Clouange

Cabinet de Talange

IRM de Briey

Imagerie Saint Thiebault

mentions légales

connexion